Vaincre la récession avec des employés qui comprennent VRAIMENT vos objectifs d’affaires

with 2 Comments

LONDRES — Les recherches indiquent que près de 100 % des employés croient bien faire leur travail. Toutefois, seulement 50 % d’entre eux indiquent connaître les objectifs d’affaires de l’entreprise. En d’autres termes, chaque jour, un employé sur deux fait quelque chose de très bien mais ce n’est pas nécessairement en ligne avec les objectifs d’affaires de son entreprise… Hum, inquiétant ! Cela se produit-il dans votre organisation ?

En période d’économie florissante, nous pouvons peut-être nous le permettre, mais lorsque les entreprises sont plutôt en mode de survie, c’est très différent. La culture de l’entreprise doit alors, sans aucun doute, absolument encourager chaque employé à aligner sa contribution aux objectifs d’affaires.

Malheureusement, dans plusieurs des cas, les employés n’ont pas été habitués ou formés à comprendre les objectifs et les enjeux financiers de leur entreprise. Trop souvent, ils ne reçoivent pas assez d’informations pour voir l’impact réel de leur travail sur la santé globale de l’organisation. Comment pouvons-nous alors nous attendre à ce qu’ils prennent les meilleures décisions dans le quotidien afin de vraiment faire une différence ?

Nous pouvons regarder les meilleures méthodes pour créer une culture d’entreprise où tous les employés :
1. comprennent les enjeux financiers de leur organisation et
2. savent quelles décisions prendre dans leur quotidien pour aligner leurs comportements avec les objectifs d’affaires.

/df



Download PDF

Download PDF

2 Responses

  1. Yann-Philippe St-Laurent
    |

    La période actuelle est une opportunité en or pour augmenter les connaissances d’affaires des employés (Business acumen). Les organisations doivent expliquer leurs résultats et leurs plans d’affaires pour d’une part assurer l’alignement de la contribition mais aussi et peut-être surtout, de maintenir l’engagement des employés.
    Dans un cadre où il y aura une réduction des dépenses, les entreprises gagnantes seront celles qui les réduiront par plusieurs mesures et non uniquement par la réduction simpliste d’effectifs. Cette réduction de dépense nécessite une compréhension du modèle d’affaires, de la création de la valeur et de l’organisation du travail afin de faciliter l’acceptation et de solliciter la participation à l’exercice en sollicitant les idées d’un personnel trop souvent oublié dans un tel exercice.

  2. Sabine Jaccaud
    |

    Une opportunite en or, en effet, en cette periode de tension economique, pour revisiter les objectifs et l’essence meme d’une entreprise. Un element pratique qui ouvre une plage d’espace cerebral pour revoir et re-creer une fusion plus intime entre le savoir et l’experience des employes et les besoins “business” de leur entreprise est peut-etre une liberte de temps dans certains metiers et secteurs qui pousse a la reflexion et a la formation. Quand le volume ralentit, la productivite peut neanmoins croitre, et doit, ce qui pousse a une revision importante des methodes operationnelles. Et une opportunite pour un acquis neuf de connaissances.

Leave a Reply

1 + twelve =

closeShare
#
#
#
#
#